VOTRE ARGENT EST-IL TOUJOURS LE VÔTRE ?

par | 27 Avr, 2020 | Epargne

Temps de lecture : 7 minutes

HIS-TO-RIQUE ! L’année 2020,  pour le monde de l’économie et de la finance, trouvera sa page dans les livres d’histoire, d’économie, de mathématiques, et j’en passe…

Je sais, le sujet de la finance et de l’épargne sont des sujets que vous n’aimez pas vraiment.

Toutefois, il y aura bel et bien un avant et un après 2020 ! Alors pour éviter de laisser des plumes (ou des euros) dans cette transition, mieux vaut écouter Guillaume (votre serviteur) plutôt qu’Icare.

Vous pardonnerez la froideur financière de cet article, vous retrouverez mon côté humain dans ce billet, rédigé au départ de notre confinement ici

Laissez-moi vous parler de deux choses essentielles dans le contexte qui est le nôtre aujourd’hui.

 Aujourd’hui et depuis des années, votre épargne est posée sur différents comptes courants ou livrets de tous types et ce, sans rendement, sous couvert de deux de vos maîtres mots :

Sécurité et Disponibilité.

Cependant, votre épargne est-elle vraiment sécurisée et sera-t-elle véritablement disponible dans le temps ? Vous êtes sûrs ?!

L’ensemble des supports cités ci-dessus sont des supports où votre argent est, soit placé sur des « valeurs monétaires », soit des « valeurs obligataires » et très souvent des obligations d’Etats !

Qui dit obligation, dit emprunt, qui dit emprunt dit taux… jusque-là vous me suivez ?!

Autrement dit, sur les supports dont vous disposez, votre argent alimente des emprunts, des dettes.

Les taux d’emprunt ayant fortement baissés, les rendements liés à ces valeurs ont fait de-même, votre épargne se retrouve sans rendement ! C’est regrettable (réellement!) mais ce n’est pas encore le pire…

 

👉 Prenez bien conscience de la situation que nous sommes en train de créer :

 

L’Etat Français, comme d’autres pays, a souscrit de nombreux emprunts pour relancer son économie depuis la « Crise de 2008 », les montants sont vertigineux. Pour pouvoir rembourser ces emprunts, la France doit générer des revenus.

La France peut être comparée à un foyer ou une entreprise, elle a des revenus et des charges. Les membres du foyer ou les collaborateurs de l’entreprise, ce sont vous et moi…

A fin 2019, la production de l’Etat était déjà presque inférieure à son endettement, ses revenus couvraient déjà difficilement ses charges.

L’État (donc vous et moi) était déjà endetté au-delà du raisonnable.

Février 2020, le Covid-19 se présente, frappant à nos frontières, vous connaissez la suite. Confinement depuis plusieurs semaines, arrêt de la production donc injection de liquidités en masse, pour sauver les entreprises qui pourront l’être…

Quand je dis « en masse », il faut bien comprendre que le montant libéré, en presqu’une décennie, est presque aussi important que celui, libéré en quelques jours depuis le début de l’épidémie…. venant bien entendu augmenter le découvert.

Comprenez bien ce que cela signifie, quel impact cela peut avoir sur notre économie, sur vos économies, placées sur des supports classiques.

L’endettement de la France au premier semestre 2020 va atteindre 115 % de sa production.

Il vous suffit simplement de mettre en face le ratio de sécurité qu’une banque utilise, lorsqu’elle ne vous autorise pas à vous endetter au-delà de 33%.

Tous les pronostics sont bons en ce moment, sur la façon de traiter cette dette, dans les années à venir…

Une partie sera effacée par la Banque Centrale, ou bien il s’agira d’une dette permanente que nos chers enfants devront encore couvrir dans le futur (je vous laisse leur annoncer la bonne nouvelle), ou bien …. il faudra travailler plus et accepter de gagner moins….

Une chose est sûre, l’Etat (toujours vous et moi) ne pourra effacer cette dette qu’au prix d’efforts et de sacrifices qui risquent de ne pas plaire. Je vous ferais grâce du sujet de la fiscalité à venir…

 

👉 Ce qui devrait attirer votre curiosité et particulièrement votre réflexion, sont les deux points qui vont suivre :

 

Quelle définition doit-on donner à la sécurité de notre épargne, dans ce contexte ?

Certes à la lecture de votre relevé de compte, le chiffre de 10 000€ placé sur votre livret reste affiché sous la forme de 10 000€. Toutefois, monétairement, ou en termes de pouvoir d’achat, vous ne disposez plus « véritablement » de 10 000€.

Pourquoi ? A cause de l’évolution progressive des volumes d’emprunt de l’Etat, souscris à des taux bas et de plus en plus négatifs ces derniers mois, ajouté à un coût de la vie qui ne cesse d’augmenter, et enfin une capacité de production proche de zéro de notre pays.

Si vous prenez la mesure de cette analyse, celle-ci n’a pas dû vous donner le sourire. Ce qui va suivre n’est pas plus gai, néanmoins vous serez avertis.

Parlons de disponibilité. Un pays endetté au-delà du raisonnable et une consommation additionnée à une production à l’arrêt ou quasi nulle… Que se passera-t-il si nous venions à devoir puiser dans nos différents comptes courants et livrets ?

Les banques ayant, pour partie, financé leurs emprunts avec nos liquidités, celles-ci pourraient tout simplement être gelées.

Loin de moi l’idée de faire peur ou de tirer un scénario catastrophe, toutefois cela s’est vu lors de cette dernière décennie et dans des pays Européens proches du nôtre…

Alors que faire… ? Un principe de base doit être intégré dans la gestion de votre épargne et de vos investissements : Il s’agit de la Diversification. Aujourd’hui et plus que jamais, sécurité et disponibilité riment avec Diversification.

Les solutions sont nombreuses, je les ai en grande partie traitées lors d’articles précédents.

Vous les retrouverez sur le site de KAMPOStratégie dans les rubriques Épargne et Immobilier

Afin de vous permettre d’avoir une vision globale de notre rapport à l’argent, de découvrir les solutions qui se présentent à vous, de comprendre pourquoi et comment nous devons désormais penser différemment, je vous propose de prendre connaissance de cette saga, oh combien intéressante, de quatre articles :

De notre attachement à une culture financière ancestrale

Du risque à la sécurité, des définitions à revoir

Diversification un monde des possibilités qui gagnent à être connues

Épargne, quelles sont les solutions et leurs configurations

Pour conclure, si les notions de sécurité et de disponibilité garderont leur orthographe, leurs définitions vont être à revoir dans la vraie vie, et particulièrement dans l’environnement financier. Si la notion de rendement demeure floue, il est capital de vous familiariser rapidement avec la notion de diversification, afin d’éviter une grosse déconvenue.

En cette période quelque peu ralentie, prenez un moment pour vous !

Je suis à votre écoute pour vous apporter selon votre situation et vos besoins, des solutions sur mesure. Mon métier : vous conseiller et vous accompagner dans la mise en place de solutions qui vous permettront de diversifier votre épargne afin de la sécuriser.

Rencontrons-nous, le haut débit et la visio-conférence est en place chez KAMPOStratégie.

Et si nous en parlions ensemble?

06 47 29 23 21

Par mail

Guillaume Charpentier

Conseil en Investissement Financier (CIF) n° E 00 84 52 Membre de l’ANACOFI
Inscrit à l’ORIAS n° 160 05 083 (www.orias.fr
Courtier en Assurance (CA)
Mandataire en Opération de Banque et Service de Paiement (MOBSP)

Vous vous posez des questions à propos de la performance de votre épargne?

 

Contactez moi, je me ferai un plaisir de répondre à vos questions.

06.47.29.23.21