Epargnez mieux, c’est possible et indispensable

par | 12 Fév, 2019 | Epargne

Temps de lecture : 7 minutes

S’il existe une place ou le français est indétrônable c’est bien dans sa faculté à épargner. Quelle que soit la période favorable ou pas, le français est l’un des leaders incontestés de l’épargne dans le monde!

Les meilleurs mauvais élèves de l’épargne

Début 2019, c’est 12,7 Milliards d’euros que cumulent les Livret A et Livret de Développement Durable.
Les comptes courants quant à eux réunissent environs 500 milliards.  Des montants qui donnent le vertige.

Les français sont les premiers à épargner certes, mais des mauvais élèves dans l’organisation et la construction de leur épargne.
Cette tradition du Livret bancaire, datant d’une époque révolue, est contre-productive quand on a la volonté de valoriser ses revenus.

Un compte courant vous rapporte 0%, les Livrets A et Livret de Développement Durable rapportent 0, 75% depuis 2015 et ce rendement a été bloqué jusqu’en 2020.

Vos revenus, fruit de votre travail, méritent-ils cette performance ?

Le sujet du moment est le pouvoir d’achat, prenez conscience du fait que cette épargne mal organisée ne contribue pas à développer celui-ci.

Un manque de culture
Deux mots résument cette absence de diversification dans la façon française d’épargner : la Peur et le Risque. Souvent nous mélangeons les deux.

La peur : Celle-ci vient de notre manque d’éducation aux produits financiers et d’une absence de culture quant aux solutions qui existent. Le placement préféré des français restant la pierre, malgré un certain degré de risque de perte en capital ou en rendement. Nos parents nous l’ont toujours dit : « place dans l’immobilier ! »

Le risque : il se mesure afin d’être encadré sur une échelle. Bonne nouvelle ce risque est défini par la réglementation. D’une certaine façon, il se sécurise.
On évoque toujours le couple Rendement-Risque, mais il faut ajouter un autre paramètre le Temps.

  • A court terme, l’épargne ne doit pas prendre de risque, car elle devra être avant tout disponible, son rendement sera donc proportionnel.
  • A moyen terme, l’épargne peut commencer à être orientée vers des solutions à rendement, la durée s’allongeant, la performance augmentera également.
  • Sur le long terme, la proportion consacrée à cet horizon doit être orientée vers des supports délivrant de la performance. La notion de disponibilité n’étant plus la priorité, la prise de risque peut être augmentée en adéquation avec votre situation et vos projets.

Pourquoi construire une épargne ?

L’alchimie de la construction, de l’organisation, de votre épargne se définit selon les composants suivants :

Votre situation / Vos Projets de vie
Quelle que soit votre situation actuelle, vous devez pouvoir construire une stratégie d’épargne. Si ce n’est pas le cas, certains curseurs sont à bouger dans vos revenus et charges.

Ces projets de vie se définissent par vos envies, les besoins que vous allez avoir dans le temps, les contraintes auxquelles vous ferez face… et ces projets, vous en avez tous, feront assurément appel à un besoin d’épargne.

Définir une stratégie d’épargne

Votre situation posée et les enjeux définis, il ne reste plus qu’à construire ou organiser votre épargne existante.

Imaginons un scénario sur la base de 30 000€ à ce jour répartis sur différents comptes classiques : Compte courant, Livret A, Livret de Développement Durable, et Plan Épargne Logement.

Pour simplifier la simulation nous allons réorganiser sur une même durée, 5 ans, ce montant sur 3 supports à part égale. Soit 10 000€ par solution :

  • Un Livret A qui rémunère 0,75% / an (Capital à 100% disponible).
  • Un contrat d’épargne qui rémunère en moyenne 2% sur la période (Construit en 70 % garantie et disponible et 30% à rendement, cette portion sera disponible selon l’évolution des marchés).
  • Un contrat d’épargne qui rémunère en moyenne 5% sur la période (Construit en 50 % garantie et disponible, et 50% à rendement, cette portion sera disponible selon l’évolution des marchés)

Dans votre situation actuelle ces 30 000€ répartis sur des supports classiques (Compte courant, Livret A, Livret de Développement Durable, et Plan Épargne Logement.) auraient généré sur une période de 5 ans, 1 375,57€ d’intérêts.

En définissant une stratégie personnalisée et en répartissant ce montant sur les 3 supports évoqués ci-dessus les gains, sur la même période auraient été les suivants :

Livret A : 10 000 € sur 5 ans Rendement 0,75% Performances cumulée 458,2 €
Solution 1 : 10 000 € sur 5 ans Rendement 2,00% Performances cumulée 1 261,62 €
Solution 2 : 10 000 € sur 5 ans Rendement 5,00% Performances cumulée 3 400,96 €

Soit, pour les 30 000€, un rendement de 5 121,10€ dans une stratégie diversifiée contre 1375,57€ dans une stratégie classique. On constate donc un gain de 3 746 € soit 10 % en plus de votre épargne initiale qui vient augmenter votre pouvoir d’achat.

Tenant compte du fait que pour préserver votre besoin de disponibilité sur les 30 000€ de votre épargne diversifiée, 22 000€ sont bien sécurisés et disponibles et 8 000€ sont répartis sur des supports à rendement en respectant une stratégie de prudence et sécurité.

Et si nous en parlions ensemble?

06 47 29 23 21

Par mail

Guillaume Charpentier

Conseil en Investissement Financier (CIF) n° E 00 84 52 Membre de l’ANACOFI
Inscrit à l’ORIAS n° 160 05 083 (www.orias.fr
Courtier en Assurance (CA)
Mandataire en Opération de Banque et Service de Paiement (MOBSP)

Ma conclusion pour épargner mieux

Vous pouvez laisser votre épargne dormir sur des comptes courants ou Livrets classiques, sans rendement et sans stratégie, pour répondre à vos projets à venir.
Ou nous pouvons nous rencontrer, en vue de définir une stratégie qui répondra à vos besoins de sécurité et de disponibilité tout en donnant à votre épargne du rendement.
Structurer une épargne tenant compte de votre situation et de vos projets.

Les plus

  • Sécurité
  • Disponibilité
  • Performance
  • Diversification
  • Avantage Fiscal
  • Transmission

Les moins

Poche investie pour partie non garantie